UN DON EXCEPTIONEL à lA CHAIZE LE VICOMTE

Voici une excellente surprise pour le trésorier de DSY

LE PETIT FILS DE Mr et Mme ERNOUX insallé à LOS ANGELES nous fait parvenir un chèque de 100€ en remerciement pour les bénèvoles 

AG DU 13 OCTOBRE 2017:100 participants


AU DOS D’UN CHEQUE expédié par une bénéficiaire ...... sans commentaire MERCI

RENOUVELLEMENT DES COTISATIONS


l’AG du 13  oct 2017 a décidé de maintenir la cotisation à 3,50 € par année civile

 

L’adhésion sera appelée vers le 20 décembre 2017

Pour les adhérents qui ont payé leur cotisation après le 30 juin 2017 celle-ci sera valable jusqu’au 31 déc 2018

 

compte rendu AG DU 7 OCTOBRE 2016

Assemblée Générale de l’association « Déplacements Solidar’Yon» le 7 octobre 2016

 

1-Rapport moral

Marie-Noëlle Mandin présidente revient sur le but et les objectifs de l’association.

Vous trouverez son intervention sur le document remis le jour même ou sur le site de l’association.

 

2-Bilan d’activités et financier

Présenté par Michel Parsy trésorier-vous le trouverez également sur le document joint cidessous

 

3-Elargissement du conseil d’administration

Appel est fait pour que de nouveaux bénévoles intègrent cette instance,2 personnes se proposent et sont élues à la majorité.

-Dalie Rodellar et Xavier Lemaire

 

4-Paroles de participants

Plusieurs bénéficiaires disent leur grande satisfaction à utiliser ce service,

Certains souhaiteraient que ce transport fonctionne le dimanche (repas, spectacles). La présidente préconise de s’en référer à la disponibilité des bénévoles si oui pourquoi pas et elle rappelle que le service est complémentaire de l’aide qu’apporte les familles et en aucun cas ne doit se substituer à elles,

Les liens familiaux doivent continuer d’exister. Mme Mandin propose des rencontres entre bénéficiaires-bénévoles, à étudier.

Un bénéficiaire fait une proposition de randonnées.

Le problème qu’ont certains bénéficiaires avec Handy’Yon est abordé.

 

5-Intervention de Mme Roger pionnière du transport solidaire sur la Vendée.

Il y a peu de déplacements le dimanche sur son secteur (pays des Essarts)

Des liens forts se créent entre bénévoles et bénéficiaires lors de ces déplacements.

Elle rappelle la réglementation sur les transports, en conclusion il n’y a aucun risque concurrentiel possible,

Les départements comme la Mayenne, la Loire-Atlantique, le Maine et Loire s’impliquent plus qu’en Vendée !!

Sur son secteur d’intervention les communes soutiennent l’association du transport solidaire par une subvention de 90 euros par/commune.

Elle donne quelques idées d’animation mises en place : repas intercommunal (14 communes) à cette occasion les bénévoles emmènent les bénéficiaires gratuitement, un concours de belote 1 fois/an.

Elle évoque le projet MONALISA: constitution de petites équipes pour visiter les personnes isolées, cela ne va-t-il pas faire doublon avec l’existant ?

 

 

6-Fin de l’assemblée générale et verre de l’amitié.

Merci à la résidence le L’YON d’Or pour son accueil.

 


Nous depassons 250  BENEFICIAIRES                                  LES 65  BENEVOLES  VOUS disent : bIENVENUE à déplacements solidaryon

Après 11 mois d' activités nous dépassons ce 29 septembre 2016 les 250 adhérents bénéficiaires 

Bravo à toutes et tous les bénévoles qui permettent ainsi aux personnes âgées de "rester  dignes" comme l'a dit le philosophe Eric FIAT lors du renouvellement de l'Instance Locale de Gérontologie

SI VOUS CONNAISSEZ DES AMI(E)S SUSCEPTIBLES DE DEVENIR BÉNÉVOLES à LA ROCHE SUR YON  PRÉVENEZ M N  MANDIN   

 


30 Bénévoles et référents  en réunion de travail le 13 MAI 2016 à la msa

Compte Rendu Rencontre-Formation du 13-05 2016 « Solidar’Yon »

 Accueil des participants : Marie-Noëlle Mandin (présidente) et Adrien Pasquet(MSA)

Une trentaine de bénévoles participent à cette formation, il y a quelques excusés.

 

1-Michel Parsy-trésorier-fait le point :

166 bénéficiaires, la moitié a cotisé mais n’a pas encore utilisé le service, il y a eu plus de 500 demandes d’accompagnement.

Pour les bénévoles qui le peuvent la saisie en ligne sera appréciée.

Proposition faite au « Club de l’Amitié » de Dompierre sur Yon d’adhérer à Solidar’Yon pour 10 euros

2-Paroles de participants sur leur engagement dans l’association :

Découverte de nombreux besoins chez les personnes âgées à partir de l’aide solidaire entre voisins.

Le Clic a fait connaître le nouveau service.

Les bénévoles de la Croix-Rouge accompagnaient les personnes et le travail fait a été déclencheur.

Les personnes malvoyantes et les bénévoles accompagnants ont rejoint l’association depuis début 2016, voulaient se désolidariser d’une association parisienne et ont trouvé à Solidar’Yon les mêmes services et offrent leurs compétences.

 

3-Intervention d’Estelle Rispal (CLIC’Entour’âge)

Le bénévole n’est pas un professionnel, ce n’est pas un ami, il ne peut pas remplacer la famille et ne doit pas se substituer aux services d’aides existants, le bénéficiaire fait appel à un service.

Le bénévole doit avoir une attitude d’écoute bienveillante, ne doit pas juger, S’il y a problème faire appel à la présidente de l’association qui peut se faire aider du CLIC si besoin.

Définir ses limites personnelles et collectives :(négligences corporelles, maladie d’Alzheimer évolutive, démarches médicales ou administratives, banque, ne pas taper un code bancaire  même si la personne le demande, prise de rendez-vous, les cadeaux,…) oser dire « non »sans se justifier. Pour les problèmes administratifs diriger vers l’assistante sociale de secteur il y a des permanences en mairie. Pour les personnes atteintes de troubles cognitifs ou qui ont des problèmes d’hygiène en référer à l’association qui se fera au besoin aider par le CLIC.

Ne pas laisser sans solution mais orienter.

Si le bénévole est témoin de paroles désespérées lui dire « J’entends ce que vous me dîtes, que voulez-vous que j’en fasse ? »

La relation bénévole-bénéficiaire doit être une relation normale entre adultes, la relation serait pathologique si les demandes étaient abusives.

Ne pas répondre à l’agressivité par l’agressivité, S’il y a l’expression de violences verbales ou de propos racistes on peut dire « Vos propos vous appartiennent, Je ne suis pas prêt à les entendre »ou « Votre attitude me gêne, Je vous prie d’arrêter »

Ne pas entrer dans les conflits familiaux.

 

Autonomie partielle, vieillissement physiologique, gestes et postures.

Si la personne est en possession d’une carte européenne de stationnement cela facilite l’accompagnement, Par contre elle lui donne droit au transport « Handi’Yon ».

Les pathologies les plus fréquentes : maladies dégénératives (Parkinson, SLA, insuffisances cardiaques, arthrose…)

Le vieillissement a des répercussions sur :

-les sens : presbytie, presbyacousie…

-sur le système nerveux : dort mal, augmentation des temps de réflexe….

-sur le système cardiorespiratoire : essoufflement, marche moins longtemps….

-sur le système locomoteur : perte musculaire, risque de chutes….

Demander à la personne ce qu’elle peut faire elle-même et la laisser faire, ne pas porter, ne pas tirer les bras.

Si la personne fait un malaise ou une chute : s’arrêter et appeler les secours même si elle ne veut pas.

Si la personne est malvoyante la précéder et elle tient l’épaule de son accompagnant, lui demander d’utiliser sa canne.

 

Conclusion faite par la présidente, Marie-Noëlle Mandin et Adrien Pasquet-MSA-

 

 

Fin de la formation à 16h30.

JOURNEE D'ETUDE du 25 fevrier 2016 DES BENEVOLES

 

Rencontre-formation des référents et bénévoles de l’association animée par Adrien Pasquet Chargé de développement à la M.S.A.

 

 -37 participants, toutes les communes sont représentées.

  

-Après le mot d’accueil de Marie-Noëlle Mandin (présidente), Michel Parsy (trésorier) fait le bilan des 5 mois de fonctionnement. Il en ressort un bon démarrage sur la ville où les besoins s’avèrent importants, sur les autres communes de l’agglomération bilan plus mitigé mais toutes sont représentées et adhérentes à la philosophie de l’association, moins de besoins dans le rural où joue encore la solidarité familiale, néanmoins certaines communes ont commencé les accompagnements et d’autres ont des bénévoles mais pas de bénéficiaires d’autres encore attendaient cette rencontre pour se lancer.

 

 -Discussion autour des trajets longs (Nantes, Niort etc…)

 

 

-.Il est décidé que tous les documents remis aux référents (photocopies de carte grise, d’attestation d’assurance, les feuillets verts de transport et l’argent des adhésions) seront remis ou envoyés chaque mois à la présidente.

 

-Les nouveaux supports de communication ont été remis à chacun (détruire les anciens)

 

-La polémique avec les taxis a été clairement exposée aux participants pour lever toute ambiguïté.

 

 -L’assemblée générale de l’association se tiendra fin septembre ou en octobre 2016.

 

-La perspective d’une 2ème demi-journée de formation a été approuvée, le thème portant sur la personne vieillissante et son évolution dans l’avancée en âge.

 -

Télécharger
plaq_Solidar Yon_02.16_BD.pdf
Document Adobe Acrobat 245.1 KB

Journal du Pays Yonnais du 29 OCTOBRE 2015